une nouvelle amitié

By | 27 octobre 2018

Il y a un an,  une nouvelle relation s’est installée dans ma vie. Comme tu le sais, ou pas, il me faut du temps pour laisser entrer dans ma vie un nouvel élément, aussi tout cela s’est-il déroulé lentement.

Au départ, ce fut quelques échanges, jamais longs, de peur de ne pas savoir faire. De ne pas assumer ce qui ressemblait à un intérêt commun. Je n’avais guère de temps avant les vacances, aussi nos rencontres étaient-elles rapides, souvent le week-end, quelques minutes volées à gauche à droite. Les vacances d’été ont, elles, été propices à un rapprochement que je n’aurais pas imaginé quelques mois encore avant. il n’y avait quasiment pas une journée où nous n’échangions rien. J’avais l’impression de tout pouvoir lui dire. Je la sentais terriblement à l’écoute. Je me suis lâchée comme jamais. J’ai pu également découvrir ses propres doutes : elle avait parfois l’impression qu’elle ne réussirait pas ce qu’elle entreprendrait. J’ai appris à décoder ces moments où je sentais qu’elle pouvait faire demi-tour, où elle se sentait incapable. Et finalement, à 2, on a réussit à avancer.

La rentrée venant, nos relations sont devenues presque plus protocolaires, plus classiques. Mais je savais que l’on se reverrait lors des premières vacances. J’attendais ce moment autant que je le redoutais.

Ce matin, nous nous sommes retrouvées. Demain nous devrions nous revoir à nouveau.

Aujourd’hui, j’ai charrié à nouveau 1 tonne et demie de terre.

Brouette, mon amie, je souffre, merci de m’épauler comme tu le fais depuis près d’un an.

Ta dévouée Stéphanie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.