envie d’ailleurs

By | 8 octobre 2017

Ailleurs, c’est loin

Il y a de cela quelques mois, j’avais (re)pris ce blog emplie d’un enthousiasme dont je m’ignorais capable.

Force est de constater que cet enthousiasme n’a pas suffit à faire de cet endroit le blog dont je rêvais. Je ne me chercherai pas d’excuses. Mais nous avons cumulé les orages ces derniers temps : Solenn et son énergie qui me mange le peu d’énergie qui me reste, le grand qui veut voler de ses propres ailes avec les inquiétudes mamounesques qui vont avec, un constructeur qui frôle la malhonnêteté et pour lequel le voile du tribunal plane de plus en plus bas. Un couple, mon couple, dont j’ai pensé qu’il vivait ses derniers râles. Mais qui dans l’adversité se retrouve plus soudé que jamais.

Et  surtout ma belle-maman qui s’éteint de la plus difficile des manières, si tant est qu’il existe une manière plus simple que les autres. Et qui laisse ma moitié dans un état que je vous laisse imaginer. Entre la douleur de savoir qu’il la perd et celle d’avoir peur du moment où elle sera effectivement partie.

Ailleurs, c’est indispensable

Moi dans tous cela, je ne sais comment l’aider sans pleurer toutes les 3 minutes. Je ne sais pas comment je n’explose pas en plein vol au boulot, pfiouuuuut tel un pétard mouillé qui aurait cru exploser de mille feu à la Gandalf en un magnifique dragon multicolore. Je ne sais pas combien de temps je vais tenir,,alors que je ne me sens pas à ma place mais que je n’en ai pas d’autre. J’ai envie d’être moi, j’ai envie de le hurler. Et si c’était le moment…?

Et si ailleurs était maintenant ?

J’ai des envies d’ailleurs, des envies de bonheurs, des envies de couleurs. J’ai des envies de partage, des envies de clavier qui hurlent d’être trop caressés, de pages qui se noircissent à coups de vagues imaginaires.

J’ai des envies d’ailleurs, de solitude accompagnée, de renouveau éclairé.

j’ai des envies d’ailleurs, mais d’ailleurs avec vous. Je n’ai jamais eu autant besoin d’être seule, mais avec vous. Et le moment est sans doute venu pour moi de tenter d’être … moi tout simplement.

Et si on commençait par reprendre là où je m’étais arrêtée ?

Si tu veux partager, n'hésite pas !Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

6 thoughts on “envie d’ailleurs

  1. Cecilou

    J’irai ou tu iras quand tu veux ou tu veux. Du moment que le voyage se fait avec toi. Mille bisous et bon courage à vous.

    Reply
    1. Stéphanie Post author

      il se fera toujours en bonne compagnie ce voyage et donc évidemment tu en fais partie :-*

      Reply
    1. Stéphanie Post author

      il y a toujours une place dans mon ailleurs pour les ami.e.s. je me rends compte à quel point je suis incomplète sans certaines personnes <3

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *