Mes états d’esprit du vendredi #5

By | 1 février 2019

 

Les EEV  ont un avantage non négligeable : moins cher qu’une séance chez le psy (et beaucoup moins frustrante, puisque je n’ai pas  à argumenter, entre autre, sur ce qu’est, ou surtout n’est pas, une crise de panique !), ce RDV devient indispensable pour faire tomber la pression ou poser des questions qui, si elle n’obtiennent pas nécessairement de réponse, ont le mérite d’être réfléchies. De fait, je le répète, si cela vous pèse de lire mes atermoiements, rien ne vous y oblige hein 😉

[jour  vendredi 1er février 2019] – [heure locale 14h35– ]

fatigue : j’ai eu des nuits catastrophiques à cause du dos (celles de samedi dimanche et lundi notamment), un peu mieux les 2 suivantes, puis cette nuit, à 2h00 j’ai été réveillée par un klaxon inhumain : MAMAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAN. On passera sur le fait que cela faisait à peine 30 mn que j’avais posé ma liseuse et que ladite sirène était déjà sur le pont à 06h00. La vache, ça pique !  

humeur : J’ai hésité à répondre à cette rubrique. J’ai écrit. Effacé. Réécrit en édulcorant, en enjolivant. Effacé. Eteint l’ordi. Rouvert l’ordi. répondu à des mails. Rouvert. Bref, j’ai tourné viré. Et puis j’ai décidé d’être sincère au moins a minima avec moi. L’humeur est très fluctuante. J’ai passé une partie de la fin de semaine à pleurer. Bon, ce n’est guère représentatif de ce que peut être mon moral, puisque je suis une pleureuse née. Mais j’arrose pas mal mes joues. J’essaie de comprendre pourquoi, j’ai des pistes. Mais pas la boussole. Être en arrêt me pèse. Ou pas. Ma situation familiale si particulière est difficile dans ces moments où j’aurais tant besoin de solitude. La solitude me pèse, dans ces moment où j’aurais temps besoin de discuter de choses différentes. Bon je crois que je vais me faire un ciné, ça ira mieux après !

 estomac : vu que l’on vient de me remettre de la cortisone à dose éléphantesque, je vais encore avoir la dalle et encore je vais gonfler. Youpi ! moi qui espérais tant voir mon corps prendre des rondeurs appétissantes …. (tu la sens l’ironie ? parce que moi je la sens des boobs aux orteils en passant par le double menton).

cond. phys. :je suis prolongée jusqu’au scanner. Parfois ça va mieux, parfois c’est la merdasse. Et moi la solide, celle qui ne craint pas la maladie, mieux, celle qui s’en contrefiche, et bien je suis allée fureter sur des sites médicaux très très sérieux (non je ne citerai pas de nom). Vu la tête, je ne dirais pas inquiète mais plutôt, contrariée, de mon médecin, j’ai éprouvé le besoin de me rassurer. Et bien je suis tout à fait en capacité de vous dire, grâce aux experts du net, que je risque de passer de vie à trépas avant la fin de ce billet !

esprit : préoccupée. Je doute tellement de moi que, lorsque je suis épuisée, c’est encore pire. Tu te souviens de R. de la semaine dernière ? ben ça m’a perturbé t’imagines pas à quel point. Ne pas comprendre permet d’imaginer tout et encore plus. Alors j’ai écrit à R. pas pour lui demander le pourquoi du comment, mais pour m’excuser de je ne sais pas quoi mais de sans doute quelque chose. La réponse m’a apaisée, un peu, sur ce que je peux être. Un peu seulement. 
j’ai été aussi déçue d’un changement dans les concours de  l’EN. Dimanche dernier, j’ai discuté avec la mère d’une des supers potes de Solenn (du quatuor inséparable de la crèche) qui est devenue une copine, nos 2 filles s’entendant à merveille depuis maintenant presque 5 ans) qui était prof de français contractuelle (que j’ai d’ailleurs retrouvé l’an passé au collège du grand, le monde est petit) et passe le CAPES en interne cette année. Elle m’a donc annoncé que le 3ème concours allait disparaître, sans doute dès l’an prochain. Pourquoi ? pour forcer les profs à faire des heures supp. Du coup, j’ai une autre idée, alors va falloir que je creuse.

boulot : rien jusqu’au 14. Enfin, je vais bosser à la maison quand même hein ….

culture : toujours dans le Vide de Patrick Sénécal, j’ai beau passé des heures sur la liseuse, je n’arrive pas à me concentrer suffisamment pour avancer. Mais j’en suis au 3/4, la semaine prochaine je devrais être capable de vous dire si j’ai aimé ou pas !

loulous : le grand me ramène des notes de folie : deux 17, un 9/10 et un 10/10 en français. J’ai cru avoir une attaque. Ce matin sa prof m’appelle pour me parler de son comportement (trop bavard en cours) : c’est bon le coeur a repris son rythme normal….
La ptiote a un rythme de croisière. Les premières syllabes se lisent bien. Elle a décidé de fournir toutes les maîtresses en aquabeas (bon sauf celle, je cite, que je ne sais pas trop qui c’est, je ne donnerai pas de nom, mais visiblement y en a une, elle ne la calcule pas du tout !), elle se lève à 6h15 pour mettre la table … Je crois qu’on a eu, en non consécutif, 7 nuits sans réveil. Mais cette nuit je l’ai terminé avec elle… Y a du mieux quand même.

love : comme je ne peux pas faire trop de voiture, il va chez ses parents demain avec la ptiote et ma mère. Je reste avec le grand : match et on verra ce que mon dos me permet. On se voit peu finalement. Mais, on a réussi, samedi dernier A ACHETER UN LIT !!! après presque 2 ans sur le clic-clac ça va nous changer. le seul détail étant que je ne sais pas comment on va le payer. Mais bon, le temps qu’ils nous le saisissent, on en aura profité un max :-p

amitiés : Merci de vos messages. Et du reste.

L’image de la semaine :

Message perso : Non, sans rire, y a si peu de monde que ça pour la BCD ???

Sortie : Basket demain, peut être minuscule dimanche, et un film dans la semaine.

Citation de la semaine  :

Dans ces moments d’intense découragement, une phrase maladroite peut achever les plus vaillants. Un message sincère peut, en revanche, ressusciter les volontés moribondes.
Olivier de Kersauson

  envie de : papoter ? oui, c’est bien papoter ….

‘zic : Anouk Aiata : « ce n’est pas une larme ». « La femme mangeuse des nuages du ciel » est un de mes albums préférés, tout artiste confondu : il faut le découvrir, vraiment !



 

[fin: 22h41 ] J’avais prévenu : j’ai mis du temps pour les écrire ces EEV ! et en plus  je suis toujours en vie  comme quoi, les diagnostiques sur internet, ce n’est pas si fiable ….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.