Mes états d’esprit du vendredi #30

By | 26 juillet 2019

 

Non, non non ! je n’ai pas délaissé les EEV, les 2 semaines passées ont été écrites, mais juste non publiées. Faut dire aussi que mes 2 plus fidèles lectrices étaient soit absente pour l’une, soit présente pour l’autre, tu comprendras bien que mes états d’esprit, sont, de ce fait restés encore plus personnels que d’habitude !

[jour  : vendredi  juillet 2019] – [heure locale 21h56– ]

fatigue : j’avoue ressentir une certaine petite fatigue. Le boulot à 34 dans le bureau, à te sentir telle Pamela Anderson sortant de l’Océan, les cheveux dégoulinants, le corps sculpté dans un maillot ajusté au chausse-pied …. enfin, plutôt une baleine suintante, le cheveux collé, l’oeil vitreux et le slip collé au pantalon … ça me tue à petit feu !!! et je continue de ne perdre que de l’eau et non de la graisse …. 

humeur : c’est un peu difficile avec les enfants en ce moment, donc cela s’en ressent sur l’humeur. Mais globalement, c’est plutôt bon.

estomac : quiche cancoillotte / poulet ce soir, un délice 😀

cond. phys. : le dos, ma pauv’ dame, le dos …. je vais m’y remettre, promis … et plus aucune activité sportive ou presque, je subis à mort !

esprit : bah écoute, une fois que tu as compris que « plaie d’argent n’est pas mortelle », et que « Sofinco est ton meilleur pote », les 2 voitures à réparer, le sèche-linge qui meurt et la deuxième partie de la location de vacances à régler te paraissent des détails presque surmontables !

boulot : j’ai super bien avancé, et j’espère que je pourrai partir en congés l’esprit libre. En outre, je rentre désormais le lundi à une heure NORMALE !!

culture : « the prison experiment » que j’espère rapidement terminer pour entamer « Ciao Bella ».

loulous :  j’ai très peu vu mon grand, c’est l’une des premières soirées qu’il est à la maison. La ptiote est difficile, je lui manque terriblement, je passe souvent des nuits avec elle. Vivement les vacances ….

love : travaille. Beaucoup.Demain nous fêtons nos 12 ans de PACS, avant nos 19 ans en septembre. On a traversé de sacrées tempêtes ces dernières années, malgré tout, malgré ce moment où nous avons pensé qu’une page se tournait, on continue bel et bien à l’écrire notre livre, sur ces dizaines de pages vierges qui ne demandent qu’à être noircies.

amitiés : le WE ma rousse était là. Et contrairement à l’an passé, j’ai profité de ce moment sans me poser (trop) de questions. c’était chouette, vraiment. Et nous sommes allées à la rencontre de la plus originale cultivatrice de plantes roses (pâles) et bleues (bon ok, lavande on prend aussi) qu’il existe. Bon, cette quasi ARIEGEOISE m’avait honteusement rejetée sous FB pour une obscure raison de ne pas déranger je ne sais quoi,  mais je lui pardonne devant ses sourires, ses cadeaux, ses gâteaux (mon fessier s’en souvient encore). Je n’ai qu’une chose à lui dire : OK.
Cette semaine marque également le retour des « Carole est à proximité » qui s’affiche ostensiblement sous FB. Et bien, ça me fait plaisir même si je me doute qu’elle serait bien restée sous le soleil corse !

Sortie : ben on se fait un petit restau dimanche pour le PACS. Et puis bon, on est plus à quelques euros près …^^

Point révision CRPE : « tu peux m’aider pour les bases, je galère !
moi : oui pas de soucis, je crois que je maitrise pas mal.
quelques exercices plus tard, et le « je maitrise pas mal », se transforme en « je galère aussi ».
la bonne nouvelle étant que, suite à de bons conseils glanés ça et là, notamment par un membre de jury, je change mon fusil d’épaule concernant le dossier pro. Pour faire quoi  je te demande ? peut être me plonger dans ce qui aura été mon angoisse de cette année. je te laisse réfléchir :-p

  [fin: 23h19]     

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.