Mes Etats d’esprit du vendredi #25

By | 21 juin 2019

 

C’est fait ! opération « Hôpital » terminé. Cette semaine a été tendue, émotionnellement. M’aura permis de m’apercevoir que je comptais pour certaines personnes, et bcp moins pour d’autres. Ne pas être touchée fait partie des choses à travailler visiblement chez moi. De la même manière, je me pose la question de la poursuite de ces EEV. Les écrire avec franchise (ce que je fais évidemment chaque semaine) est risqué finalement, car la seule à se mettre en danger, c’est ma pomme ! Bref, je me laisse le temps de la réflexion. Nous verrons.

[jour  : vendredi 21 juin 2019] – [heure locale 22h56 – ]

fatigue : J’avoue, ça commence à me pesr. Je pique du nez sur les bouquins quand j’ai 5 mn pour réviser. Mais les nuits son agitées. Je manque de fatigue physique, de sport, je pense que cela joue aussi sur la qualité de mon sommeil.

humeur : Je suis contente. Tout s’est bien passé. Je suis soulagée. A un point ….

estomac : J’ai l’impression d’être une baleine avec un estomac sans fond et les bourrelets qui vont avec… Horrible. Je ne supporte plus ni mon reflet ni les photos sur lesquelles j’aurais le malheur de me trouver.

cond. phys. : bah forcément, le dos ne pas pas mieux. Mais je ne fais rien pour, je ne vais donc pas me plaindre !

esprit : je me pose trop de questions, parfois j’oublie l’instant présent. Je me projette toujours en omettant de prendre la décision au moment adéquat.

boulot : Cette semaine j’ai appris le décès d’un ancien bénévole pour lequel j’avais une vraie tendresse. Sous ses aspects bourrus, il était plein d’un humour pince-sans-rire que j’adore. Toujours à dégainer un bon mot. Je sais que mon amie, partie sous d’autres cieux, a été très touchée. C’est tout un pan de mon passé professionnel qui disparaît, départ après départ, un décès après l’autre.

culture : après avoir terminé Blanche de Matthieu Biasotto (mais qu’il est doué ce Matthieu ….) et dans le jardin de l’ogre de Leila Slimani (<3), je me suis lancée dans les contes interdits et le petit chaperon rouge. A suivre.

loulous :  le grand a chuté lourdement dimanche au basket. Nous sommes finalement allés chez le médecin. Il ne fallait pas lui faire de point : je suis soulagée…. Pommade antibiotique, tulle gras …. bref, il va déjà mieux. Toujours enflé, mais moins, bcp. Je ne sais pas si j’ai mal gérer sur le moment, aurais-je du aller aux urgences? la question reste entière. Mat me dit que non, moi je n’en sais rien. Mais au final, rien de grave. Je dois maintenant subir le « allez mamoune, c’est fini les cours !!!!! ».  Le ptiote a subi son opération, comme une guerrière. A son réveil, une infirmière m’a appris qu’elle avait fait rire tout le bloc avant de se faire endormir : de bons mots, des sourires, des fou-rire…. Elle a été la mascotte de la matinée, partant au bloc sur le dos d’une infirmière en mimant une cowgirl déchainée, avec un vocabulaire super précis pour une petite de CP ! Euh, non elle n’est pas en CP ! Bah elle devrait vu comme elle parle. Euh, non, le vocabulaire c’est une chose, le reste s’en est une autre. Ah ! vous n’êtes pas de ces parents qui poussent de manière négative leurs enfants, c’est chouette à entendre ! merci merci (bon un peu de fierté toutefois à entendre que ta tornade parle plutôt bien, on ne va pas se mentir). Et tout cela pendant que je mourrais d’inquiétude. Sale gosse ….

love : a pris une alarme. Je ne sais pas avec quoi on va la payer, mais au moins, personne ne pourra venir nous voler ce que nous n’avons pas ! Elle a été installée ce matin. Et je n’ai rien compris à son utilisation, ça promet…

amitiés :  certaines ont été présentes, mais tellement, merci mille fois. Les messages, les appels, le livre génial reçu par Solenn et qu’elle adore plus que tout au monde de l’univers, la possibilité d’assister au un spectacle de marionnettes de son école le lendemain de l’opération… Honnêtement, vous m’avez empêché de me regarder le nombril et de laisser la peur prendre le dessus. Sans jugement pour mon état de stress.
Et puis il y a les autres … Entre ceux qui s’en fichent (grand bien leur fasse) et celle qui merveilleusement me dit: « je n’ai pas demandé de nouvelle, parce que franchement, ce n’était rien, ton angoisse, c’était soûlant, ah ah ! le prends pas mal, mais j’avais raison hein, pas de quoi stresser ». Euh….

Sortie : marche ce WE j’espère, sinon, rien de prévu.

Point révision CRPE : ça n’avance pas trop mal en maths. Oui, oui, en math. Mais je commence à voir que cela risque d’être compliqué. Si les écrits sont évidemment difficiles, les oraux sont à mourir…

Citation choupinienne de la semaine  : (j’ai toujours autant de mal à décrocher mon téléphone !).

 

‘zic : « j’suis chaud j’suis chaud »

 

   

[fin: 23h21 ] 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.