mes états d’esprit du vendredi #13

By | 28 septembre 2018

Je continue ma fidélité à ce petit rituel sympathique (et qui me permet surtout de garder une certaine trace des semaines qui s’écoulent), initié par l’étonnante Zenopia et le non moins charmant Postman.

[jour vendredi 28 septembre 2018] – [heure locale – 21h21]

fatigue : pas trop mal parce que CELA FAIT 3 NUITS QU’ELLE NE SE LÈVE PAS ! bon moi j’ai encore le réflexe la-mouche-qui-vole-celle-qui-ronfle-ou-celle-qui-dort me réveille, mais quand même ça fait un bien fou. Cependant, soyons clair, je ne vais pas crier victoire trop vite, la tornade est capable d’être uniquement en phase de test.

humeur :  Joker pour cette semaine (oui oh ça va je ne l’utilise jamais le joker !).

estomac : Marie-Louise sympa encore cette semaine,  les efforts paient, c’est bien en prévision du WE !

cond. phys. :  pas de sport cette semaine du fait de la réunion d’école à laquelle je n’ai pu envoyer l’Ours. ce salopiot a prétexté qu’il avait du travail pour me laisser y aller (bon ok, il avait du travail, mais quand même) et ça c’était du sport, que dis-je : une mission digne de 007 : call me Steff, Super Steff :

Etape 1 : Se faufiler à travers les tables du réfectoire, toutes occupées par une horde de parents assoiffée de sang prête à tout pour être au premier rang, afin de trouver une place planquée derrière un poteau 

Etape 2 : Arriver à caser sa masse dans les chaises habituellement réservées aux nains de jardin de la maternelle. Et là, c’est compliqué : imaginez : j’ai le bourrelet ventral qui remonte au niveau des seins. Ces derniers par la poussée venant du bas me remontent au niveau de la gorge. Il m’a donc fallu tenir le temps de l’intervention de la directrice quasiment en apnée !

Etape 3 : éviter de rire aux scuds envoyés par Madame La Directrice durant son intervention : sur les horaires, les absences, les objets autorisés ou non j’en passe et des meilleurs. J’ai un peu de mal à la cerner. Elle est aussi chaleureuse qu’un morceau de banquise et possède une répartie qu’évidemment j’aime beaucoup. Il me reste encore quelques mois pour expérimenter son humour… bref étape 3 :

Etape 4 : ne pas se perdre lorsqu’il a fallu rejoindre la classe de la tornade pour la suite de la réunion en plus petit comité. Oui, parce que j’ai le sens de l’orientation d’un bulot aveugle… Et plus éloigné que sa classe, à part le terrain de sport je ne vois pas.

Etape 5 : survivre à une réunion en petit comité non planquée derrière un poteau. Et bien méga ! Pendant cette réunion a été abordée la sortie de fin d’année, qui pourrait être une ou 2 nuitées je ne sais où. Dans un premier temps, je me suis vue pouvoir prendre un bain CHAUD, aller aux toilettes sans devoir répondre derrière la porte (quand elle reste fermée ….), DORMIR ! enfin, ça c’était au début. En rentrant, je commence à explorer toutes ses possibilités et à les exposer à l’Ours et mamoune. Ma démonstration s’est vite conclue par un : « bon ben je vais garder quand même 3 jours, ils auront besoin de parents je pense pour accompagner »… Mon dieu que je me fatigue …

esprit : Joker bis

boulot :  Jeudi, lors de ma permanence extérieure, j’ai eu droit à une démonstration extraordinaire : une femme est venue m’expliquer que dans notre travail (j’ai aimé le « notre » ….), il ne fallait pas d’empathie. l’empathie, c’est bon pour les enfants, qui eux ont le droit d’être des éponges aux émotions extérieures. Lorsque l’on devient adulte, nous perdons cette tare. Sinon, cela signifie que nous ne sommes pas de bons professionnels, juste des … des …. (là elle cherche ses mots). Descendants de Bob l’éponge ? lui ais-je suggéré ? Bon cela ne l’a pas fait rire… moi si. Surtout lorsque je lui ai dit que je préférais perdre mon emploi que l’empathie qui fait de moi ce que je suis. (tout ça pour un problème de toiture du voisin d’une couleur non conforme au PLU soi-dit en passant !).

culture :  « tant qu’il y aura des morts » de Patrick Sénécal que je devrais terminer ce WE. Je confirme que le Monsieur est dérangé.

Question perso :  ais-je été trop loin dans mes propos …? je ne voulais pas vous blesser, et si tel était le cas, sincèrement j’en suis désolée.

loulous : Le grand est puni depuis 5 jours de 15 jours d’écran. Cela fait donc 5 jours qu’il essaie de négocier. La ptiote est bavarde, mon dieu mais qu’est ce qu’elle parle et elle négocie TOUT aussi …. J’ai l’impression d’être une vendeuse dans les souks marocains, et ce, dès le réveil…

amitiés : on rit avec certaines, on pleure avec d’autres, on se découvre également.

love : crevé, mort, exténué alors peu causant.

sorties : 2ème match (fessée ?) pour le grand,  un petit A/R voir Delphine pour récupérer une commande avant je l’espère le fait de se voir plus longuement à la maison, puis la fin de journée .. . une épreuve pour moi qui n’aime pas la foule…

Divers : j’ai retrouvé mes boucles d’oreilles Wonder-WOman !!! (enfin… maman les a retrouvée surtout !)

Courses : faites à la sortie du travail avec mamoune.

envie de :  dormir, maigrir, sourire et faire rire Passe-Partout : défi non réussi la semaine dernière, je le remets donc au goût de la semaine à venir.

‘zic : 

 

 

[fin: 22h55] on est devant le dernier jurassic park et j’ai déjà du pousser 2 ou 3 cris digne d’un dinosaure ….

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.