mes EEV du Vendredi #19

By | 10 mai 2019

 

Me revoilà avec ce petit rituel que je n’ai pas abandonné. J’ai bien écrit mes EEV lors des 2 dernières semaines, mais je ne les ai juste pas publiés. Pécadille, carabistouille. Je reprends donc le chemin de la publication pour ma petite routine hebdomadaire. Les réseaux sociaux me fatiguent tout autant qu’ils me manquent. j’ai besoin de me protéger mais pas toujours de solitude.

[jour 10 mai 2019] – [heure locale 22h06– ]

fatigue : je recommence à mal dormir, à me réveiller 50 fois par nuit, à tourner, virer, faire des cauchemars et me lever un poil trop tôt à mon goût. Mais ce n’est pas pour autant que je me couche plus tôt. j’en déduis donc que je ne suis pas encore fatiguée !

humeur : sincèrement, je commence un tantinet à me demander pourquoi je me suis proposée pour partir en classe transplantée. Dans 10 jours, on y sera. mais pour le moment j’ai l’humeur inquiète.
On m’a bien fait remarqué que j’y allais de mon plein gré, que personne ne m’avait forcé. C’est exact.
je ne le fais pas que pour Solenn, cette dernière est tellement indépendante que ma présence ne lui aurait pas été indispensable.
Je ne le fais pas par crainte de quoi que ce soit, j’ai une entière confiance dans le corps enseignant qui accompagnera les enfants.
Je le fais, entre autre, pour me faire violence, me mettre en danger, sortir de ma zone de confort. Il parait que cela ne se voit pas toujours, mais je suis une grande timide. Avec une confiance en moi, oulah, extraordinairement développée. Depuis plusieurs années, malgré tout, je tente de me faire violence. Pendant 6 ans, j’ai été le parent référent des équipes de basket de Matt par exemple, et chaque année je devais prendre sur moi. Je me suis inscrite au basket en n’y connaissant personne, un vrai exploit. Pour la classe transplantée, tout est parti de cela. Sauf que je t’avoue que je ne suis pas fière. Peur de ne pas être à la hauteur, de me retrouver étouffée par cette fichue timidité et par là-même de décevoir. Vivement le 21 à 17h30 ….!

estomac : reprise en main ok. 

cond. phys. : je continue de faire semblant d’être une running girl, alors qu’en fait je suis une marching old (and big) woman. Mais quand même. Presque 5 km 2 fois par semaine, plus le basket. Cela ne se fait pas sans mal du fait de mes douleurs aux tibias, mais je tiens le coup !

boulot : dans un peu plus d’un mois débuteront des rencontres de justice restaurative (si tu n’as pas vu le documentaire d’il y a 15 jours dans l’émission de france 2 Infrarouge, je t’invite à le rechercher) dont je suis animatrice, et j’avoue la pression monte : des rencontres de 3 heures chacune, qui finiront aux alentours de 23h. Je pense que je vais être rincée émotionnellement.

culture : je vais commencer « Blanche » de Matthieu Biasotto. Matthieu a été mon premier coup de coeur d’autoédité. Il est adorable, disponible, drôle avec un vrai talent …. bref, je l’adore ! Nous avons entamé « obsession » avec Mamoune, et j’ai adoré. Je vais tanner l’ours pour que l’on commence le visionnage de GoT ce WE, non pas que je sois larguée, mais j’aimerais bien pouvoir mettre des images sur les résumés des épisodes que je lis chaque lundi !

Love : Wait and See

loulous :
– le grand
: est rentré hier du collège complètement paniqué. un chien du lotissement a sauté hors de chez lui et l’a coursé avec son pote. On est allé voir le maître le soir même. Le chien, un malinois de quelques mois, est, selon son maître, con comme un balai : « ohhhh des garçons qui passent devant ma maison ! je veux jouer, jouer jouer !!!!! » mais est également dressé à la défense. Nous avons parlé un bon moment. Et durant tout ce temps, le chien nous léchait et nous faisait des câlins (en a profité pour me renifler devant, derrière et les boobs, un chien porno quoi). Matt en est ressorti rassuré. j’en suis ressortie en manque de chien.
– La ptiote :  elle est chiante, mais d’une force ! j’ai beau la menacer de ne pas l’accompagner en classe verte, elle s’en fiche, parce c’est maîtresse qui décide qui vient, t’as pas le choix d’abord ! Hier j’ai eu droit à un magnifique : t’es moche, tu connais rien à rien, tu pues et en plus j’taime plus ! ». Je reviens donc sur cet épisode ce matin (j’ignore comment j’ai gardé mon calme la veille) et là, avec un applomb extraordinaire elle me répond : mais non maman, tu as mal compris, j’ai pas dit ça ! j’ai zuste dit que tu étais plus petit que la maman de R. (je cherche encore ce que sa future belle-mère vient faire là-dedans) et que donc tu étais la plus mignonne des petites mamans !ah oui, en effet, j’avais pas bien entendu …

amitiés : Merci de ton appel ma Rousse, même si je n’ai pas décroché (je tentais de ranger la chambre de Solenn et le téléphone était je ne sais où …), j’essaie de t’appeler ce WE. Ehhhh dis donc la panthère, tu as mangé du lion ce matin ??? hmmmm C. tu te souviens pourquoi j’ai dit oui ??? tu as seulement une preuve que j’ai dis OUI????? 

Message perso : Je ne sais pas si tu as eu les oreilles qui ont sifflé cette nuit, mais bon sang, j’ai rêvé de toi. On était en pleine montagne entourées de boucs qui jouaient à saute-mouton avec les poules. Et tu décidais, comme ça, spontanément, avec beaucoup d’enthousiasme, devant les 2 classes, de me dire ce que tu pensais de moi… Bref, j’ai été rhabillée pour les 15 hivers à venir. Tu me disais que je voulais la vérité, et bien j’ai été servie. En me réveillant, je me suis rendue compte à quel point le risque de (te) décevoir était présent….

Sortie :  décathlon demain (je n’ai pas retrouver mes sacs de couchage. A noter que ma fille en veut un rose avec des licornes. Elle ne va pas être déçue :-D).

Point révision CRPE : j’ai refait tout mon planning de révision. Aussi bordélique que je sois, j’ai toujours éprouvé le besoin, dans mes études, des savoir où je vais. Mais j’avoue que je ne sais trop comment je peux y arriver

Citation de la semaine  : 

La timidité est-elle une forme de sensibilité ou de lâcheté ?

Adrien Verschaere

‘zic : elle a beaucoup contribué à mon amour du piano. J’adore Véronique Sanson …

[fin: 23h03 ] 

One thought on “mes EEV du Vendredi #19

  1. sauvin

    Fuck la timidité …… on est pas moins bien que les autres , bordel de merde !!!!!!!!!!

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.